metropolis

rana

Rana Eid

Au début de mon parcours professionnel, je travaillais sur un film par an et même parfois tous les 2 ans. Cette année on a plus de 15 films libanais très diversifiés.
Official Photo Myriam High res

Myriam Sassine

Il existe aujourd’hui un vrai boom dans le cinéma libanais. Les projets de qualité augmentent, de jeunes réalisateurs émergent et les réalisateurs confirmés continuent à produire malgré les contraintes logistiques et financières.