Depuis 2005, grâce à la volonté conjuguée de l’Office du tourisme du Liban à Paris et de la Fondation Liban Cinéma et au soutien financier du Ministère libanais du Tourisme, le Pavillon Liban est présent chaque année au Marché du Film du Festival de Cannes.

En 2010 la Fondation Liban Cinéma accroit son activité au Marché du Film, en présentant 9 films et 4 projets en développement, permettant à un plus grand nombre de réalisateurs libanais d’être présents sur place afin de promouvoir leurs films et leurs projets.

1/ Projections au Marché du Film:

  • « What’s going on ? » de Jocelyne Saab le 17 mai à 20h à Lerins 1
  • « Beirut, truth & versions » de Lara Saba le 17 mai à 21h30 à Lerins 1
  • « Vulnerable » de Reine Mitri le 20 mai à 17h30 au Palais D
  • « Mother, Lebanon and me » d’Olga Nakkas le 20 mai à 18h30 au Palais D

2/ Au Short film Corner:

Les courts-métrages seront disponibles pour visionnage pendant toute la durée du Marché du Film, il n’y a donc pas de date de projection pour chacun.
  • « The mill » de Rami Kodeih
  • « Ecce hommos » de Claude El Khal
  • « In their blood » de Katia Jarjoura
  • « Dirty Mirror » de Mirna Mounayar (étudiante ALBA qui a gagné le prix du concourt du meilleur court-métrage au Festival du cinéma européen à Beyrouth en 2009).
  • « Tattooed eye » de Youmna Itani

3/ Rencontres professionnelles


Ces rencontres sont pour les porteurs de projets de longs-métrages en développement qui ont participé à l’atelier d’écriture organisé par la Fondation Liban Cinéma en 2 sessions (Décembre 2009 et Avril 2010) avec la participation des « Script doctors » : Keith Cunningham (USA/Allemagne) et Ghassan Salhab (Liban). Le voyage des scénaristes est sponsorisé par FFA Private Bank

  • « Machos » de Rami Kodeih
  • « Circle » de Claude el Khal
  • « The devils’ smile » de Katia Jarjoura
  • « Cash » de Nibal Arakji

La Fondation Liban Cinéma a également produit une brochure qui recense la production 2009-2010 + les 5 projets en développement qui ont participé à l’atelier de la Fondation Liban Cinéma (le 5ème projet étant celui de Sylvio Tabet Jr. « Children of Oedipus »).

La Fondation Liban Cinéma

La Fondation Liban Cinéma (FLC) est un organisme privé, à but non lucratif créé en février 2003. Son objectif est de participer au développement de l’industrie cinématographique au Liban à travers le soutien à la création, la production et la promotion des films, tant au niveau local, que régional et international.

Elle est présente sur plus d’un front et, par ses activités, joue un rôle fédérateur dans le monde de l’audio-visuel libanais. La fondation Liban Cinéma :

– Participe à des festivals et marchés de films régionaux et internationaux, tel que Cannes, Le Caire, Dubaï… pour y présenter les nouveaux films libanais – Promeut le Liban en tant que destination de tournages et potentiel centre régional de production et postproduction pour développer l’industrie du cinéma au Liban mettant en valeur son riche patrimoine naturel, historique et culturel, et ses ressources humaines et techniques hautement compétitives – Participe à la formation continue des cinéastes, activité indispensable pour un secteur en constante mutation, et organise des ateliers et séminaires spécialisés qui sont dispensés annuellement – Stimule le développement de la production cinématographique en organisant des pitching, instituant des prix et des bourses, et ouvrant des possibilités d’aide au financement des films – Travaille à la création d’un fonds de soutien au développement, à la production et à la promotion des films

Contact

B.P. 11-7503 Riad el Solh, Beyrouth, Liban Immeuble Berytech Technology & Health, Rue de Damas
T : +961 (0) 1 612 500 (ext. 4125)
F : +961 (0) 1 611 005
M : +961 (0) 3 322 638
www.fondationlibancinema.org