Pour la neuvième année consécutive, le Liban est présent au Festival de Cannes grâce à la collaboration entre l’Office libanais du Tourisme à Paris et la fondation Liban Cinéma.
Vous pouvez sur cette page suivre toutes les news des acteurs, producteurs et réalisateurs libanais présents cette année au Festival et qui ne ménagent pas leurs efforts pour assurer à l’industrie du cinéma libanais la reconnaissance qu’elle mérite.

Mardi 28 Mai


Sabah Haider | Réalisatrice
Sabah nous confie combien c’est agréable de tourner un film au Liban et surtout combien le Pavillon libanais a facilité son séjour à Cannes.

Lundi 27 Mai


Maya de Freige | Fondation Liban Cinema
Maya nous explique la mission de la Fondation Liban Cinéma et nous expose les problèmes de visibilité que rencontrent les films libanais à l’étranger. Elle nous dit pourquoi il est si important que les secteurs politique et public soutiennent et financent les projets culturels comme le cinéma.

Dimanche 26 Mai


Philippe Aractingi | Réalisateur
Philippe nous explique la différence entre l’écriture de fiction et l’écriture documentaire et nous parle de ce qui le motive pour réaliser des films au Liban.

Samedi 25 Mai


Serge Akl | Office libanais du Tourisme
Serge Akl est le directeur de l’Office libanais du Tourisme à Paris et le moteur de 35 mm de Beyrouth. Il nous confie combien le Pavillon du Liban est utile aux réalisateurs et aux producteurs à Cannes et combien le cinéma peut aider à promouvoir le tourisme au Liban.
Serge dans les coulisses du Festival de Cannes 2013
Les trois must du festival sont : visionner des films, acheter et vendre des films au marché du Film et construire son réseau.

Vendredi 24 Mai


Troma Entertainment
Nous avons eu la chance de rencontrer Troma Entertainment qui ont produit Return To Nuke ‘Em High, en avant-première à Cannes cette année. Ils font la promotion du cinéma indépendant en espérant une reconnaissance à l’instar des grosses productions comme The Great Gatsby.
Darina Al Joundi | Actrice et comédienne
Darina partage ses expériences de comédienne et d’actrice. Elle nous dit aussi toute l’importance d’avoir un grain de folie.

Mercredi 22 Mai


Notre correspondant joue les trouble-fête et se prend pour Cameron Diaz
Nasri, notre correspondant, arpente les rues de Cannes, interpelle les gens, se fait interviewer par une télévision chinoise, rencontre l’équipe de Nuke ‘Em High, se fait rabrouer par des mannequins et boude comme s’il était Cameron Diaz.

Mardi 21 Mai


Souraya Baghdadi | Maroun Baghdadi Au Printemps Du Cinéma Libanais
Nous rencontrons Souraya Baghdadi au pavillon Unifrance, après avoir visionné un documentaire à la mémoire de Maroun Baghdadi, éminent réalisateur libanais trop tôt disparu.
Sarah Taher et Gregory Rateau | Réalisateurs
Sarah Taher et Gregory Rateau partagent leur expérience dans la codirection du film Ziad, et nous racontent leur projet de long-métrage et combien le cinéma libanais devrait s’inspirer des luttes quotidiennes plutôt que de grands thèmes existentiels.

Dimanche 19 Mai


Gabriel Chamoun | Producteur
Le producteur libanais Gabriel Chamoun raconte être en quête de distributeurs pour son dernier film Ghadi et nous livre son optimisme quant à l’avenir de l’industrie cinématographique libanaise.
Notre correspondant est obsede par la pluie et la bouffe
Nasri, notre correspondant au Festival de Cannes, aime se tourner en ridicule. Mais en dépit de cela, 35mm de Beyrouth garde le cap et promeut le Liban à travers sa production cinématographique.

Samedi 18 Mai


Jessica Mansour | Réalisateur
En conversation avec la réalisatrice libanaise Jessica Mansour à propos de son film Melody in the Shadow, présenté au Short Film Corner. Elle nous raconte combien il est utile pour elle d’être présente à Cannes, sa place dans le cinéma libanais et ce qui devrait être fait pour améliorer les choses.
Sarah Himadeh | Actrice
Nous avons rencontré au Short Film Corner Sarah Himadeh, actrice libanaise vivant à Los Angeles qui nous a parlé de son court-métrage et de ses auditions pour des émissions télévisées.

Vendredi 17 Mai


Le 66e Festival de Cannes est en cours avec les habituelles montées des marches, les paillettes et le glam, les présentations et négociations au Marché du film, avec en plus cette année une pluie torrentielle quasi ininterrompue. Toutes les stars hollywoodiennes sont là mais aussi les professionnels de l’industrie du cinéma venus du monde entier. Pour la neuvième année consécutive, le Pavillon Libanais au Village International accueille les acteurs, producteurs et réalisateurs, leur donnant ainsi l’occasion de promouvoir leurs projets.
Tout a commencé quand…
L’équipe de 35mm de Beyrouth arrive à Cannes pour couvrir le Festival. Après avoir obtenu les accréditations, les badges et mis en place le Pavillon libanais au Village International, direction la Croisette pour s’imprégner de cette ambiance particulière.