French actress and film director, Sandrine Bonnaire, who has appeared in more than 40 films, was in Beirut this month to discuss the screening of her latest film, ‘J’enrage de Son Absence’ during the Semaine de La Critique at the Metropolis Cinema.

The film is a poignant psychological drama about a father who tries to deal with his son’s death by obsessing over his ex-wife’s family. We were lucky enough to meet up with her and discuss her second film as a director.

En français :
Sandrine Bonnaire, comédienne et réalisatrice avec plus de 40 films à son actif, s’est rendue à Beyrouth en juin dernier pour assister à la projection de son second film, ‘J’enrage de Son Absence’, dans le cadre de la Semaine de La Critique au Cinema Metropolis.
Le film est un drame psychologique qui raconte l’histoire d’un père qui ne peut pas faire le deuil de son fils et qui se retrouve obsédé par la famille de son ex-femme qu’il revoit quelques années après l’incident. Nous avons eu la chance de rencontrer Sandrine Bonnaire qui nous a raconté le film qu’elle a presenté au public libanais avec beaucoup d’émotion.